Méthode THD® Doppler - THDLAB - FR

  • THD® Doppler : indications
  • THD® Doppler : procédure chirurgicale
  • THD® Doppler : résultats et avantages
  • THD® Doppler : reconnaissance et données cliniques

THD® Doppler : indications

D'après les données cliniques et les nombreuses publications scientifiques, la procédure THD® Doppler est indiquée pour le traitement chirurgical de tous les stades de la pathologie hémorroïdaire. 1,2,3

La procédure s'est avérée efficace et sûre pour tous les stades de la maladie hémorroïdaire qui ne répondent pas aux traitements conservateurs et ambulatoires. Selon les symptômes et le stade de la maladie, le chirurgien choisit d'effectuer uniquement la ligature des artères hémorroïdaires (ou désartérialisation) avec mucopexie.

Bibliografia:

  1. Transanal hemorrhoidal dearterialization (THD) for hemorrhoidal disease: a single-center study on 1000 consecutive cases and a review of the literature, Ratto C. et al, Tech Coloproct. (2017) 21: 953-962
  2. Distal Doppler-guided transanal hemorrhoidal dearterialization with mucopexy versus conventional hemorrhoidectomy for grade III and IV hemorrhoids: postoperative morbidity and long-term outcomes, Trenti L., Biondo S. et al, Tech Coloproctol. 2017 May;
  3. Hemorrhoidal dearterialization with mucopexy versus hemorrhoidectomy: 3-year follow-up assessment of a randomized controlled trial, Denoya P. et al, Tech Coloproct (2014) 18: 1081-1085
Retournez en haut de la page

THD® Doppler : procédure chirurgicale

La méthode THD® Doppler est le résultat de technologies de pointe et d'une recherche constante dans les domaines médical et scientifique. L'intervention chirurgicale THD® Doppler permet de traiter efficacement les causes de la pathologie hémorroïdaire et d'en résoudre les symptômes.

La méthode THD® Doppler est une procédure chirurgicale qui permet de traiter à la fois un excès d'afflux de sang artériel et le prolapsus hémorroïdaire. La maladie hémorroïdaire est en effet liée à l'hypertension du plexus hémorroïdaire (composante vasculaire) et à la dégénérescence du tissu conjonctif (composante mécanique). La composante vasculaire et la composante mécanique peuvent s'accompagner des symptômes caractéristiques de la pathologie hémorroïdaire : saignement et prolapsus.

La procédure THD® Doppler a pour but d'agir sur les causes de la maladie hémorroïdaire et de résoudre ainsi les symptômes qui y sont associés. Pour cette raison, la méthode THD® Doppler prévoit à la fois la désartérialisation et la mucopexie.

La désartérialisation hémorroïdaire permet de diminuer l'excès d'afflux de sang artériel vers les hémorroïdes en réduisant les branches terminales de l'artère rectale supérieure sous guidage échographique Doppler. Tandis que la mucopexie a pour but de repositionner le tissu prolabé dans sa position anatomique d'origine en soutenant le tissu conjonctif par une réaction cicatricielle.

Intervention

 

Pendant la procédure, le chirurgien dilate délicatement l'anus à l'aide d'une pince chirurgicale et insère profondément le proctoscope dans le canal anal. Le proctoscope est ensuite retiré et tourné de manière distale pour identifier le signal Doppler maximum, habituellement situé juste au-dessus de la jonction anorectale où l'artère est plus superficielle et l'afflux sanguin plus important. C'est le meilleur endroit pour réduire efficacement l'excès d'afflux sanguin via la procédure de désartérialisation. Après avoir identifié le point de signal maximum, le chirurgien le marque (point de repère) à l'aide d'un bistouri électrique ou d'un crayon dermographique.

Le chirurgien introduit ensuite de nouveau entièrement le proctoscope dans le canal anal et effectue des sutures de fixation en Z comme points d'ancrage (Figure 8 knot).

Le chirurgien ouvre délicatement la partie coulissante du proctoscope pour permettre à la muqueuse d'entrer dans le proctoscope et réaliser sur celle-ci une suture continue jusqu'à inclure le point de repère tout en restant toujours au-dessus de la jonction anorectale. De cette façon, la procédure est réalisée dans une zone présentant une faible quantité de terminaisons nerveuses, ce qui permet de réduire significativement la douleur postopératoire.

L'exécution du noeud ramène le tissu prolabé vers l'intérieur afin de rétablir la condition anatomique d'origine. Le processus de cicatrisation et de fibrose induit par la mucopexie contribue à fixer le tissu durablement à la paroi rectale inférieure. Le chirurgien retire ensuite le proctoscope en prenant soin de protéger la mucopexie et répète la procédure dans le sens horaire.

Le générateur Doppler THD® Revolution à source lumineuse LED intégrée et le proctoscope THD® Slide sont spécialement conçus pour l'exécution de la méthode THD® Doppler.

La procédure peut également être réalisée en ambulatoire et le patient peut rentrer chez lui environ 8 heures après l'intervention. L'intervention chirurgicale dure en moyenne 30 minutes1 et le patient peut généralement reprendre ses activités habituelles en l'espace de 2 ou 3 jours2.

Bibliographie :

  1. Evaluation of Transanal Hemorroidal Dearterialization as a Minimally Invasive Therapeutic Approach to Hemorroids, C. Ratto et al., Dis Colon Rectum 2010; 53 (5): 803-811
  2. Dearterializzazione emorroidaria transanale doppler guidata, C. Tagariello et al., Casa di Cura M. F. Toniolo, Villa Erbosa, Bologna, Chirurgia Italiana 2004; Vol. 56 (5): 693-697
Retournez en haut de la page

THD® Doppler : résultats et avantages

La procédure THD® Doppler a modifié l'approche chirurgicale du traitement de la pathologie hémorroïdaire en maximisant les résultats en matière d'efficacité et en réduisant l'inconfort, le caractère invasif et la douleur pour le patient.

La méthode THD® Doppler offre des résultats à long terme dans le traitement du IIe, IIIe et IVe stade de la pathologie hémorroïdaire avec des avantages pour le chirurgien et le patient :

  • Procédure sans excision : la procédure n'implique aucune ablation de tissu.
  • Il s'agit d'une procédure mini-invasive qui préserve la physiologie anorectale et les fonctions des paquets hémorroïdaires. De plus, l'intervention est réalisée dans une zone sans terminaisons nerveuses. Ces caractéristiques permettent d'obtenir des temps de récupération plus courts, un retour rapide aux activités normales, avec moins de douleurs et de saignements postopératoires.
  • Indications d'interventions étendues : la procédure est indiquée pour tous les stades de la pathologie hémorroïdaire ; elle s'est avérée efficace pour le prolapsus et les hémorroïdes thrombosées.
  • Faible taux de récidive : la méthode THD® Doppler a un faible taux de récidive.
  • Répétable : contrairement à la chirurgie impliquant l'excision des hémorroïdes, cette procédure peut être répétée plusieurs fois, selon les besoins.
  • Aucune complication grave : les publications ne mentionnent aucune complication postopératoire grave.

Le retour rapide aux activités normales, la douleur postopératoire limitée, le faible taux de récidive, le respect de la physiologie de la zone anorectale et le pourcentage élevé d'efficacité et d'amélioration des symptômes sont les principales raisons du taux élevé de satisfaction des patients. 1,2

Bibliographie :

  1. Evaluation of Transanal Hemorroidal Dearterialization as a Minimally Invasive Therapeutic Approach to Hemorroids, C. Ratto et al., Dis Colon Rectum 2010; 53 (5): 803-811
  2. Evaluation of the effectiveness and patients’ contentment with transanal haemorrhoidal artery dearterialisation and mucopexy (THD) for treatment of haemorrhoidal disease: a 6-year study, Qurat Ul Ain et al, Irish Journal of Medical Science, Published online 6° December 2017
Retournez en haut de la page

THD® Doppler : reconnaissance et données cliniques

L'efficacité et les résultats de la méthode THD® Doppler sont étayés par des études scientifiques, des données cliniques obtenues sur le long terme et la reconnaissance d'associations et d'institutions scientifiques indépendantes.

NICE Interventional Procedure Guidance

En 2010, le National Institute for Health and Clinical Excellence (NICE) a reconnu la procédure THD® Doppler comme étant une solution de remplacement efficace de l'hémorroïdectomie ou de l'hémorroïdopexie par agrafage mécanique « Treating Haemorrhoids by tying off their blood supply » (IPG342).

Royal Collegue of Surgeons

Depuis 2015, le Royal College of Surgeons a validé l'organisation de sessions de formation dédiées à la méthode.

ASCRS Clinical Practice Guidelines

écemment, la société américaine des chirurgiens colorectaux (ASCRS) a également publié de nouvelles lignes directrices sur la pratique clinique du traitement de la pathologie hémorroïdaire. L'ASCRS est une société scientifique qui s'est engagée à définir des niveaux élevés de soins de santé pour les patients atteints de troubles colorectaux, sur la base des données cliniques faisant autorité.

En 2018, les lignes directrices de l'ASCRS ont inclus la ligature des artères hémorroïdaires sous Doppler et avec mucopexie parmi les traitements chirurgicaux des hémorroïdes, après avoir examiné 28 études prospectives pour un total de 2 904 patients présentant des hémorroïdes de stade I à IV.

Données cliniques et publications scientifiques

L'efficacité de la procédure THD® Doppler est désormais démontrée par des données cliniques obtenues sur le long terme et des études scientifiques faisant autorité : pour cette raison, elle est reconnue comme étant une méthode chirurgicale, efficace et sûre, par les professionnels du monde entier.

De plus amples informations sur les publications scientifiques concernant la Méthode THD<sup>®</sup> Doppler sont disponibles dans la section Études cliniques.

Retournez en haut de la page
Avez-vous besoin d’aide ?

Contactez THD

Les ressources adressées aux professionnels de la santé